CONTACT

Ce cycle de 5 conférences se focalise sur des éléments, des idées, et des photographes permettant une mise à nu de ce qu’est la photographie dans son histoire et dans sa nature. L’accent est mis sur l’orientation initialement prévue pour ce nouveau médium, à savoir, montrer le monde, documenter (volonté républicaine d’éducation des masses), et sur les différentes tentatives d’émancipation de la photographie (académisme, pictorialisme…).
Programme:
1. Enjeux esthétiques, une image machine, le médium questionné, la valeur indicielle, les premières images, les premiers auteurs, portrait intime versus portrait bourgeois.
2. Photographie et science, académisme, naturalisme, pictorialisme.
3.Straight photography, précisionnisme, FSA, Evans, Baudelaire et Flaubert, le style documentaire…
4. L’avant-garde en Allemagne, le cadre documentaire, l’avant-garde en France, la figure tutélaire d’Eugène Atget…
5. Robert Frank, déconstruction du sens (moody pictures, in betwwen..), la question de l’engagement et de la nécessité (R. M. Rilke, Lettres à un jeune poète, G. Deleuze, Qu’est-ce que l’acte de création ?)

Conférencier: David Brunel, né en 1968 à Toulon, vit et travaille entre Arles et Amsterdam.
Docteur en philosophie esthétique et études psychanalytiques, écrivain, photographe, chercheur associé au
Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales de Montpellier (CRISES),
qualifié Maître de conférences (18ème section), il dispense des charges de cours en philosophie esthétique, histoire de l’art, histoire de la photographie, analyse critique à Aix-Marseille Université (Arts plastiques),
à l’université Paul Valéry Montpellier III (département Cinéma et Master Philosophie Esthétique),
et dans diverses écoles supérieures d’art.

 

Dates: mercredi 27 février, mercredi 13, 20 et 27 mars, de 17h à 19h.

Entrée libre et gratuite.

By |2019-02-27T17:38:24+00:00février 27th, 2019|Actualités MoPA, évènement|